Les produits

Les produits commandés par l’intermédiaire du Gac de Braives sont essentiellement des denrées alimentaires ainsi que des produits d’entretien et d’hygiène. La raison d’être du Gac est de rendre accessibles des produits de qualité, locaux à des prix intéressants.

Le bio

Le Gac de Braives recherche de préférence des produits biologiques mais pas exclusivement labellisés. Par rapport aux produits biologiques industriels (disponibles en grandes surfaces), le Gac privilégie des produits locaux, issus d’une production sans interventions chimiques, respecteuse de l’homme comme de l’environnement et pour lesquels une relation de confiance s’est établie avec le producteur.

La qualité et l’éthique

Une alimentation saine avec des produits savoureux et de qualité est essentielle pour le Gac. Les modes de production doivent répondre aux exigences des processus naturels : amendements des sols sans chimie, refus des OGM, élevage traditionnel. Le Gac est soucieux du respect des travailleurs et de l’acceptation d’un juste prix, par l’entremise du commerce équitable. Ces exigences de qualité engendrent un surcoût par rapport aux produits industriels, surcoût que le système des commandes groupées entend limiter.

La proximité

La diminution des intermédiaires et des déplacements est un critère important pour le choix des produits. Il répond au souhait de favoriser les contacts directs avec les producteurs, de soutenir le développement local, de développer des filières alternatives et de limiter l’impact sur l’environnement. Pour des produits qui ne sont pas disponibles localement, le Gac essaye de limiter les commandes sur des périodes déterminées de l’année et de les regrouper avec d’autres gacs des environs.

L’économie

A qualité égale, les prix doivent rester raisonnables et inférieurs à ceux de la grande distribution. La régularité et le volume des commandes sont des atouts pour le maintien de prix intéressants. Le système des paniers de fruits ou de légumes permet de diminuer le coût par rapport aux commandes ciblées. Pour cette raison, chaque membre est responsable du bon fonctionnement du Gac. Le surcoût des produits disponibles via un Gac peut être compensé par la diminution des visites en grandes surfaces où les achats dépassent souvent les besoins, l’amélioration de l’alimentation, l’échanges de trucs pour valoriser des produits bon marché moins connus ou la réduction des frais de déplacement.